IDEAT - décembre 2008

"NUITS CALINES"
CHAMONIX - Doux en hiver comme en été.
D'abord aimable pension de famille et rendez vous d'alpinistes passionnes accompagnant les premiers chemins de fer puis hotel vite doublé d'une table renommée, le Hameau Albert 1er n'a cessé de brandir bien haut les valeurs de la montagne et de la nature souveraine. Avec bon sens, pas moins de cinq générations de Carrier se sont attelées a faire grandir I'endroit dans I'excellence. Chamomards et face au Mont Blanc, les six bâtiments qui composent désormais cette adresse luxueuse, mais sans tapage, cultivent la douceur du bois patiemment récupère par Pierre Carrier dans les mazots des alpages oublies de Savoie et de la vallée d Aoste. A la lisière d un parc, dans la grande ferme de douze chambres comme dans les chalets individuels le décor se chauffe de ce meme bois patiné par les siècles, avec des accents de modernité joliment étudiés tandis qu'a I'hôtel, les vingt et une chambres adoptent une mise contemporaine tout en volumes généreux (certaines font 50 m2) mobilier design et détails régionaux. Doublement étoilé par Pierre Carner depuis 1999 le restaurant gastronomique a fait peau neuve cet hiver et Pierre Maillet son gendre y applique la tendance maison faite d'épure et de produits vrais. Tout aussi remarquable en été, ce hameau est un havre de paix et de vitalite où il fait bon se ressourcer.

Télécharger l'ensemble de l'article ici