Histoire

Hotel pension du Chemin de fer
Lydie & Joseph

F. Joseph et Lydie
Clothilde & F.-Joseph

 

 Marcel et Andrée
Andrée & Marcel

Pierre et Martine
Martine & Pierre

Perrine et Pierre
Perrine & Pierre

HISTOIRE DE FAMILLE
Hameau Albert 1er

Joseph Carrier, épicier et relais de diligences, a vu arriver le chemin de fer à Chamonix en 1901. Face à cette évolution, il décida en 1903 de construire la maison dans laquelle nous vous recevons aujourd’hui qu’il baptisa la ‘Pension du Chemin de Fer’, petit hôtel simple et rudimentaire ouvert seulement l’été.

Lorsque Chamonix accueillit les premiers Jeux Olympiques d’hiver en 1924, la Pension du Chemin de Fer s’équipa en chauffage pour profiter du développement touristique de la montagne. Albert 1er, roi des Belges et alpiniste chevronné, devint un habitué de Chamonix. A sa mort en 1934, et suite à une brève gérance laissée à un Milanais pendant la guerre du Maroc, François-Joseph, fils de Joseph, rebaptisa l’hôtel ‘Albert 1er et de Milan’.

Une génération plus tard, Marcel et Andrée tiennent les rênes de l’hôtel. Marcel succède en cuisine à sa mère Clotilde et obtient en 1967 une étoile au Guide Michelin.

En 1979, Pierre prend la relève en cuisine. En 1997, avec Martine, ils construisent trois fermes en vieux bois comprenant douze chambres, un espace bien-être avec piscine et spa et ‘La Maison Carrier’ restaurant de pays. Un véritable Hameau …

Cette même année, Pierre Maillet rejoint l’équipe de cuisine du restaurant Albert 1er en tant que commis.

En 1999, Pierre Carrier obtient sa deuxième étoile au Guide Michelin, le Hameau Albert 1er entre au sein de la prestigieuse chaîne des Relais et Châteaux. Suite au mariage de Perrine, fille de Pierre Carrier avec Pierre Maillet, ce dernier est progressivement devenu chef aux fourneaux de l’Albert 1er.

Aujourd’hui le Hameau Albert 1er est le reflet d’un triptyque familial. Perrine est le sourire de l’accueil, Pierre Maillet le chef de cuisine du restaurant double étoilé au guide Michelin, Pierre Carrier chef de cordée de l’établissement.

Quelques dates :

Fin XIXème Joseph CARRIER tient un commerce d’épicerie et mercerie et transporte les voyageurs en diligence de Genève à Chamonix et Martigny.

1901 Arrivée du train à Chamonix.

1902 Construction de l’Hôtel « Pension du Chemin de Fer » par Joseph, arrière grand père de Pierre Carrier.

1924 Les jeux olympiques d’hiver à Chamonix obligent l’installation du chauffage dans les chambres. Désormais, la maison pourra ouvrir l’hiver.
La pension est rebaptisée Hôtel de Milan par le directeur Milanais Mr ARNO François Joseph, grand père de Pierre, étant parti faire la guerre du Maroc.

1925 Première apparition de l’Hôtel de Milan dans le guide Michelin.

1934 Mort du Roi Albert 1er de Belgique, alpiniste souvent venu grimper à Chamonix.

1935 François Joseph, en hommage, donne le nom du Roi Albert 1er à l’hôtel, qui s’appellera dès lors « Albert 1er et de Milan ».

1962 Championnats du Monde de Ski Alpin à Chamonix : à cette occasion, Marcel, père de Pierre Carrier, agrandit l’hôtel qui compte désormais 50 chambres.

1967 Marcel Carrier, chef de cuisine obtient une étoile au Michelin. Il la conservera 17 ans.

1976 Ouverture du deuxième hôtel de Marcel Carrier, l’Auberge du Bois Prin.

1979 Après avoir fait ses classes chez d’autres chefs à Megève, Bordeaux et la Côte d’Azur, Pierre Carrier revient à l’Albert 1er accompagné de son épouse Martine Carrier.

1987 Pierre Carrier obtient sa première étoile au guide Michelin.

1988 Pierre et Martine Carrier obtiennent la clé d’Or au guide Gault Millau.

1991 Le restaurant gastronomique Albert 1er obtient 17/20 avec trois toques rouges au Gault Millau.

1996 Début des travaux d’extension de l’hôtel, avec la construction de trois fermes savoyardes qui abritent douze belles chambres et suites à l’équipement très moderne. Une piscine intérieure et extérieure avec Jacuzzi, une grande terrasse au soleil complète l’ensemble.

1997 Ouverture du restaurant la Maison Carrier et du centre de soins « Le Bachal ».
Pierre Maillet, sortant du restaurant le Louis XV à Monaco est embauché comme commis de cuisine au restaurant Albert 1er.

1999 Pierre Carrier obtient sa deuxième étoile au guide Michelin et 18/20 au Gault Millau.
Entrée dans la chaîne des Relais et Châteaux, Relais Gourmands.

2001 Mariage de Perrine Carrier avec Pierre Maillet. Pierre Maillet devient  progressivement chef de cuisine au restaurant Albert 1er.

2008 Ouverture du QuartzBar dans les salons de l’Albert 1er.

2011 Ouverture  du chalet Grépon, hebergement de grand standing pour deux à quatres personnes dans les jardins de l'hotel.