Press reviews

HOTELREVUE & THOMASVINO

30 Juillet 2009

Déjeuner et déguster

La formule dégustation de vins et déjeuner met en lumière le réseautage des sommeliers. Un exemple à Chamonix où le Priorat catalan était en vedette.

Le sommelier Christian Martray est une figure bien connue en Suisse romande. Ce fils de régisseur de domaine du Beaujolais - sa mère veille sur les caves du Château de La Chaize -, et frère de vigneron, s'était fait connaitre chez Bernard Ravet, à Vufflens-le-Château. Depuis six ans, il officie aux portes de la Suisse, pour ne pas dire de Genève, à Chamonix, dans le Relais & Châteaux le Hameau Albert 1er, fief de la famille Carrier et du Chef Pierre Maillet...

IMPACT MEDECINE

Du 25 juin au 1er juillet 2009

La voie Carrier

Depuis 106 ans, la famille Carrier va bon train. En cinq générations d'hôteliers à l'allure montagnarde, elle s'est posément élevée. Aujourd'hui, sans avoir jamais quitté son pré, elle atteint les étoiles. Une belle cordée!

Au coeur de Chamonix, il fallait  de l'endurance et de la suite dans les idées pour conserver ces quelques aprents de praitrie très convoitéspar la municipalité. Il fallait de la persévérance pour parcourir les alpages en quête de fermes à l'abandon, pour les démonter, et entreposer leurs bois. Il fallait de la patience et du métier pour les ajuster et remontrer trois superbes chalets. Il fallait de la passion pour les aménager avec une élégance coontemporaine sans tralala, tout cela sous le regard de la maison mère créée en 1903. Cette année-là, l'arrivée du train décide Joseph et Lydie Carrier, épicier-mercier et postillon à ses heures, à ouvrir la pension du Chemin de fer. En 1934, en hommage au roi des Belges Albert 1er, grand alpiniste, l'hôtel devient royal. Puis tout s'accélère. Chamonix se développe. Les Carrier lui emboîtent le pas. Sous l'impuilsion de Marcel, fin cuisinier, la cuisine s'étoile. Avec son fils Pierre et Martine son épuose, la maison grandit et embellit. En route pour les sommets étoilés. En un siècle, la pension est ainsi devenue le Hameau Albert 1er.

Mais l'esprit de famille règne toujours. Il assure son succès et sa réputation. Cet esprit veut que le gîte soit à la hauteur du couvert. Et inversement. Pour ce faire, la cordée Carrier fonctionne en duo. Mari et femme, père et fils, fille et père, mais aussi architecture contemporaine conjuguée avec la passion de l'habitat rural, recettes paysannes à la Maison Carrier et haute cuisine gastronomique, ascendant piémontaise, à l'Albert 1er, grands crus prestigieux et vins rares de derrière les fagots savoyards dénichés par Christian Matray, passé et présent, été comme hiver.

suivant cette pente ascendante, Perrine, la dauphine a épousé Pierre Maillet. Pierre Carrier, double macaron au Michelin 1999, lui a passé le relais. Il fait merveille en respectant le seul et grand principe érigé en devise: la franchise. "J'aime que les choses aient le goût de ce qu'elles sont affirme son beau-père. J'aime les contrastes qui les renforcent." "La cuisine c'est comme la montagne, souligne ce petit-fils de guides. Le bonheur jaillit de moments éphémères qui produisent des sensations fortes." Pour les vivre il suffit de se laisser guider par la cordée Carrier 

ALTUS

Ambiance lounge au Quartz Bar

Depuis cet hiver, les aficionados de bar lounge, de jazz et de vin auront forcément découvert avec plaisir le nouveau bar du Hameau Albert 1er. Au sein du centenaire hôtel, siège désormais le Quartz Bar, un lieu très contemporain à la décoration centrée autour du thème des cristaux de roches. Sur les confortables canapés aux lignes modernes et épurées, on passe une agréable soirée, un cocktail ou un verre de vin à la main, en écoutant saxophonistes, pianistes, chanteurs, formations de jazz ou de musique du monde, se succédant quasiment tous les soirs. En cette ambiance musicale et feutrée, également accesible aux non-résidents de l'hôtel, on peut aussi grignoter une assiette de foie gras ou de filets de perche, quelques tartines gastronomique et autres desserts. Le tout accompagné d'un des multiples vins de la célèbre cave d'établissement, vendus au verre a partir de 5 €. La soirée peut s'achever autour de la découverte de la belle collection de Chartreuse de la maison...

LE FIGARO, JUIN 2009

RESOLUMENT DESIGN

Chamonix, rendez-vous chic : le Quartz Bar propose plusieurs vins au verre et de la musique certains soirs.

Ouvert il y a six mois, le Quartz Bar, bar à vins voisin du restaurant Albert 1er à Chamonix? et son décor évoquant les cristaux de roche du Mont-Blanc, permet de déguster 16 vins au verre, des cocktail et liqueurs ou des cafés, thés et chocolats à l'heure du thé, accompagnés de quelques douceurs du restaurant. Musique cinq soirs par semaine.

AKKRO Magazine

Printemps/été 2009

HAMEAU ALBERT 1ER- ASCENSION ROYALE 

Interview de Pierre Maillet: 
Est-ce que l'on 'naît' cuisinier ou on le devient ?
Je pense qu'on le devient car le milieu dans lequel on grandit, le goût des choses que l'on nous donne, et l'importance accordée aux repas dans la famille y sont pour beaucoup. Déjà à 7 ans, je disais: 'plus tard, je serai cuisinier'.
...

L'EXPRESS

Le Hameau Albert 1er, joyau coeur de la vallée, inaugure un nouveau lieu: Le Quartz Bar

À Chamonix Mont-Blanc, les amateurs de gastronmoie et de bien-être connaissent biens le Hameau Albert 1er. Véritable complexe chic et glamour, il se compose d'un hôtel 4 étoiles, de deux restaurants de renom et d'un espace dédié à la détente...

Et, depuis peu, l'événement se nomme Le Quartz Bar. Ce nouvel espace s'inspire de la transparence des glaciers et des cristaux montagnards. Dans une ambiance cosy, ce lounge bar vous invite à lâcher prise: soirée musicale dans une ambiance jazzy, dégustation de vin au verre et accès à grand crus, le tout baigné par des effets de lumière s'inspirant de la palette de couleurs des cristaux. Pour le plus grand plaisir des yeux, plus d'une quinzaine de cristaux sont exposés. Parmi les plus belles pièces, vous pourez contempler des quartz fumés, bleutés, des fluorines roses, de la calcite blanche, ou encore des améthystes. "Ce bar est un établissement à part entière, ouvert à la clientèle extérieure de l'hôtel. Les Chamoniards ont tissé un lienétroit avec la montagne. Elle nous influence dans nos choix et nous imprègne au quotidien. C'est ce que nous voulons partager avec nos clients" explique Perrine Maillet, responsable du relationnel du Hameau Albert 1er.

HOMME DE LUXE

Hameau Albert 1er, face au mont Blanc

La piscine extérieure chauffée s'ouvre sur le splendide panorama du mont Blanc et vos soins peuvent y être prodigués "live" au pied des montagnes: pas de doute, vous êtes au Bachal, le spa du Relais & Châteaux le Hameau Albert 1er à Chamonix. A l'intérieur, atmosphère très marine de hublots et de bois exotiques sur fond de photos de neige. Tant pour le visage que pour le corps, technicité des soins et des massages garantie grâce aux protocoles et aux produits Anne Sémonin pour les femmes et Vitaman pour les hommes.

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ - le 3 mars 2009

La succession de Marc Veyrat est ouverte.

À Annecy-le-Vieux, Laurent Petit, 45 ans, patron du "Clos des Sens" depuis 1993, est sur une trajectoire ascendante depuis sa première étoile conquise en 2000. En 2005, le guide Champerard lui attribue l'un de ses 7 trophées régionaux. En 2007, il obtient sa deuxième étoile au Michelin. À Megeve, le jeune (41 ans) chef Emmanuel Renaut, à la tête des "Flocons de Sel", a de qui tenir avant d'ouvrir son etablissement en 1998, il a eté pendant 7 ans l'adjoint de Marc Veyrat à l'Endan. Lui aussi a connu une trajectoire fulgurante première étoile en 2001, meilleur ouvner de France en 2004, seconde étoile en 2006.

Son plus proche concurrent (geographiquement parlant) s'appelle Pierre Carrier, le chef du "Hameau Albert 1er" à Chamonix. En 2009, il fêtera les 10 ans de sa deuxième étoile, après avoir (re)conquis la première en 1987, à 53 ans, il est l'hentier d'une tradition familiale centenaire au pied du Mont-Blanc. Ces trois-la ont le talent (et peut-être l'ambition) pour succéder au maître. Mais le nouveau roi de la cuisine pourrait tout aussi bien être savoyard. Car notre voisin fait preuve d'un remarquable dynamisme, avec ses quatre restaurants deux étoiles et ses huit une étoile, dont deux nouveaux promus cette année.

Pages