Press reviews

LE HAMEAU ALBERT 1ER DANS LES LIVRES

CARNET DE TABLES (Marion Einnbeck, éditions Assouline)
PIERRE CARRIER, HAMEAU ALBERT 1ER

La neige était tombée à Chamonix durant toute la semaine précédant Noël. Nous logions dans une des fermes du Hameau Albert 1er. Lorsque nous avions ouvert la fenêtre, la neige étincelait et faisait mal aux yeux. Il semblait que les maisons construites tout en bois avaient toujours fait partie du paysage. Les montagnes encadraient la plaine et les chemins grimpaient, rapides et silencieux.
Nous habitions une grande suite de l'hôtel qui nous donnait l'impression de vivre dans un chalet. Les murs en bois avaient le parfum des conifères. A l'intérieur de l'appartement, nous trouvions un décor selon notre goût : la chambre-salon, confortable et raffinée, avec ses meubles design, les fauteuils jaunes ou habillés de vert, les larges placards, la cheminée où crépitait un bon feu, la salle de bains spacieuse, chromée, émaillée, vitrée, avec son granit chic.
Ce Noël au Hameau ALbert 1er fut pour nous brillant, ouaté et chaud, inoubliable.

AVENTURIERS - GUIDE DESTINATIONS INSOLITES

(Francisca Mattéoli, éditions Assouline)

Oui, le charme opère vite par ici, parce que les histoires qu'on y raconte sont aussi belles que les paysages. Ce sont des histoires simples, d'hommes travailleurs qui ont fait la région, comme Joseph Carrier, épicier et propriétaire d'une diligence Genève-Chamonix-Martigny qui, en 1903, ouvrit un petit hôtel-pension de famille-crèmerie qu'il appela vite Albert 1er en hommage au roi des Belges, alpiniste érudit, féru de Chamonix. Depuis, le Hameau Albert 1er a rejoint la prestigieuse chaîne des Relais & Châteaux et collectionne les éloges. On ne réalise pas tout de suite le travail que cela a demandé, les fermes savoyardes qu'il a fallu démonter et remonter, le vieux bois qu'il a fallu trouver jusque vers Lucerne et Fribourg, les recherches de près de dix ans.

RÉSIDENCES DÉCORATION, MARS-AVRIL 2005

HAMEAU ALBERT 1ER…
103 ANS, 5 GÉNÉRATIONS, UN MÊME ENTHOUSIASME.

Entre Joseph et Lydie Carrier, fondateurs de l'établissement en 1903 et Perrine et son mari Pierre Maillet en 2005 – qui perpétuent une tradition d'excellence et d'authenticité –, l'histoire de la famille Carrier se confond avec celle du hameau Albert 1er. Aujourd'hui, outre l'Hôtel Albert 1er, le parc abrite aussi la Ferme. En 2004, place à la profonde rénovation des chambres de l'Albert 1er. "Une chambre, une gravure", voilà pour le concept. Partant de là, Bernard Ferrari, l'architecte du projet, s'est attaché à relier harmonieusement les années 1900, 1930 et 2000. Une jolie réussite !

HÔTEL & LODGE, MARS-AVRIL 2005

NEIGES DE PRINTEMPS.

Homard, caviar, noix de Saint-Jacques et truffes agrémentent la cuisine de Pierre Carrier. Auréolé de deux macarons au guide Michelin, son restaurant gastronomique est la pierre angulaire de cette demeure de famille, fréquentée dans les années 1930 par Albert 1er, roi des Belges. Passionnés par l'habitat rural, Pierre Carrier et son épouse ont racheté dans les années 1980 de vieilles granges d'alpage. Et les ont recyclées pour La Ferme, trois charmants chalets de douze chambres à l'atmosphère classique. A côté, l'hôtel propose 21 chambres. Cernée de verdure, surplombée par le mont Blanc et équipée d'un spa, c'est une adresse de haute volée, une adresse sûre de Chamonix.

BILAN, JANVIER 2005

COCOONING AMOUREUX

Dans la petite ville de Chamonix, le Hameau Albert 1er détonne par son authenticité. Construit tout en bois autour d'un verger enneigé et d'une piscine mi-extérieure mi-couverte, il fait face aux paysages du Mont-Blanc. Destination résolument romantique, cet hôtel recèle tous les charmes que l'on peut attendre de l'intimité : chaleur de la décoration, beauté naturelle du bois, confort des salles de bains, et ravissement de la vue. Figurant non seulement aux Relais & Châteaux mais aussi aux Relais Gourmands, le Hameau a fait de la gastronomie son point d'orgue. Ainsi, c'est d'une part un restaurant gastronomique et d'autre part une table régionale qui réjouissent les papilles du voyageur.

ELLE, 24 DÉCEMBRE 2004

ALTITUDE, PISCINE ET VOLUPTÉ.

On appelle cet hôtel "le village". C'est une maison centenaire entourée de trois fermes cossues et authentiques, plantées au milieu des sapins et des bouleaux. L'ancien côtoie les meubles Le Corbusier et Gaetano Pesce. L'un des deux restaurants a deux étoiles au Michelin. Côté forme ? Piscines extérieure et intérieure, spa, sauna, jaccuzi et appareils de musculation. Baignoire balnéo dans certaines chambres.

RHÔNE-ALPES PEOPLE.COM , HIVER 2004

DES HÔTELS COMME S'IL EN NEIGEAIT.

Bienvenue au Hameau Albert 1er. Havre de paix avant tout, ce Relais-Châteaux et Relais Gourmand vient tout juste de fêter ses cent ans, et à le voir, il ne les fait pas. A partir du 15 décembre (date d'ouverture de la saison), le voile sera levé sur les quinze nouvelles suites, dont 12 font plus de 50 m2. Confort absolu pour ces chambres avec balnéo pour certaines et cheminées pour d'autres. On y passerait tout l'hiver. Difficile de résister à la piscine couleur menthe glacée (chauffée quand même !). Impossible de résister à la cuisine de Pierre Carrier, chef deux fois étoilé, qui revisite avec talent la cuisine de "bonne femme". Alors cet hiver, tous à Cham car dans les hôtels aussi, on vit l'extrême.

CHALETS ET MAISONS BOIS, HIVER 2004/2005

VIEUX BOIS ET DESIGN : UN MARIAGE PARFAIT !

Les chalets abritent douze chambres contemporaines, spacieuses, avec cheminées pour certaines. Avec leur balcon découpé, face au Mont-Blanc, elles sont d'un confort sans égal : le crépitement du feu dans la cheminée, les couettes douillettes au creux d'une alcôve, le linge de maison griffé confirment le goût immodéré de l'architecte pour l'art de vivre.

Pages