Press reviews

PLAISIR MAISON

FEVRIER / MARS 2010

DEUX LIVRES ENNEIGES

L'Albert 1er porte, depuis plus d'un siècle une certaine idée de la cuisine. Au coeur de Chamonix, à l'aplomb de montagnes et de glaciers majesteux, Pierre Carrier et Pierre Maillet réalisent ce miracle d'accoder le monde de la (très) grande cuisine et celui de la (très) haute montagne. Avec deux étoiles au guide Michelin, ces chefs passionnés de ski et d'alpinisme, comme toute leur famille, rendent hommage aux Alpes et au Mont-Blanc.

Challenges

DU 21 au 27 JANVIER 2010

Monts et merveilles

La montagne... D'elle, il ne faut pas s'en faire une lorsque l'hiver s'en empare aces les idées toutes faites qui vont avec. Ainsi de la Haute-Savoie: pas besoin d'une ascension du mont Blanc puisque Chamonix à ses pieds en fait tout un plat, surtout à table. Proche, le Léman rivalise de romantisme avec lui: un château agitateur de charmes et un grave prieuré non moins gourmand assument. Une station "dévoiturée" s'architecturant d'avant-garde. C'est Avoriaz. Quant à Megève, star emmitouflée dans ses cachemires, elle aura son heure, promise ici pour bientôt.

Hameau Albert 1er à Chamonix

Les Carriers, derniers représentants de la grande hôtellerie chamoniarde du siècle passé, sont plus présents et meilleurs que jamais dans leurs maisons et restaurants. La vénérable demeure mère 1900 frappée du coin d'un cossu contemporain a fait de la table sa raison d'être. Cuisine en pures modernités sous influence montagne, esthétisme et sophistication parfois, incontestables élans de sincérité: on ne s'y attable pas pour rien. Tourteau et araignée de mer, crème de chou-rave en gelée de queue de boeuf, cavir; bluffante truite de Val-d'Aoste mi fumée, choux de Bruxelles et lait battu; lièvre à la royale, gnocchis piémontais et truffe blanche d'Alba; rare soufflé à la chartreuse.
On y loge aussi. Chambres à partir de 130 €uro. Haut confort, déco moderne racée du Hameau ou régionalisme chic au chalet La Ferme.

Et encore
La Maison Carrier

Lieu silhouetté alpin brut, type "là-haut sur la montagne, l'était un vieux chalet... La cuisine de grand-mère revisitée n'y est pas clause de style mais réalité. Soupe paysanne au lard fumé; boudin fricassée de poires et pommes au lard; quenelle de brochet aux pattes rouges du Léman, risotto; menu tout cochon (ou presque).

LE FIGARO

Samedi 16 & Dimanche 17 Janvier 2010

Quelle piste pour la cuisine d'altitude?

Dans les stations savoyardes, deux voies s'offrent aux restaurants pour séduire les gourmets: confier la carte à un chef étoilé ou tabler sur la mouvance locavore.

Recettes paysannes à Chamonix
Si les amoureux de cuisine savoyarde ne trouvent pas encore exactement leur compte à Courchevel, Chamonix, en revanche, joue parfaitement la carte locavore. Et ça ne date pas d'hier. Il ya dix ans, Pierre Carrier, chef de la table étoilée Albert 1er, avait déjà créé la MAison Carrier, sorte de chalet XXL où l'on se régale (23 €uro le menu du jour) des recettes paysannes de sa grand-mère: formidable boudin maison, extra cuissot de sanglier et polenta crémeuse.

Il Ristorante

Il maiale si fa in sette
di Fiammetta Fadda

Eil biglietto da visita della cucina francese per chi va in Francia passando dal Bianco. Con due opzioni : la Grande cuisine a l’Albert 1er, due stelle meritate, servizio impeccabile, o, a 10 metri, stessa proprietà, la Maison Carrier, bistrot autentico. Vale a dire: dal menu minimo a 18 euro al grande pranzo a 135, parimenti soddisfacenti. Tappa all’Albert 1er per sperimentare piatti memorabili: dalla lepre à la royale alla poularde demi-deuil, la gallina in mezzo lutto, fasciata sottopelle di tartufo nero, banco di prova dei grandi chef, dalla mère Brazier a Bocuse. Tappa a La Maison Carrier per una vertigine di ghiottonerie pantagrueliche. Formidabile il menu in sette piatti “Il maiale dalla testa ai piedi”, dal boudin di sangue con fricassea di pere e patate al lardo allo zampetto fritto con salsa bernese e, in chiusura, “tutte le torte della nonna”. A 39 euro. Ci vorrà una seconda visita per il risotto piemontese al lardo affumicato e tartufi, e per la parmentier di cinghiale. E una terza per la fonduta metà e metà, con fromaggi svizzeri e savoiardi, e la suprema di lepre arrostita intera accompagnata da brodo ai pinoli. Non manca la selezione dei grandi vigneti francesi, ma ci si diverte molto con i vini del triangolo Savoia, Valais e Valle d’Aosta.

IL PIATTO Il maiale dalla testa ai peidi.

Maison Carrier Route du Bouchet 38, Chamonix (Fr). Tel. +33450530509. Chiude lunedi. Alla carta sui 50 euro, vini esclusi. www.hameaualbert.fr

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ - le 27 décembre 2009

Patrice Varin exprime sa passion du jazz à l'aide de ses pinceaux

L'amour de Patrice Varin pour le jazz transpire jusqu'au bout de ses pinceaux. L'artiste qui expose, à l'hôtel Albert 1er jusqu'au 9 Mai 2010 présente sa dernière collection de Bluesmen peints "en livre".
Touché au plus profond de lui par cette musique, Patrice Varin commence à peindre ses toiles, la plupart du temps pendant les concerts, avant de les peaufiner au calme dans son atelier. MAis, il fait parfois l'inverse.
Certaines de ses oeuvres comoncées en concert et qu'il n'a pas eu le temps de terminer sont sexposées, mais il ne les vendra du'une fois sa soif de couleurs et de musique sera étanchée.
Il côtoie les plus grands musiciens et les chanteurs qui ont marqué la grande aventure du jazz (Charlie Parker, Charles Elie Coutute, Bessie Smith, Barbara Hendricks, Dizzy Gillepsie...).
Après avoir vécu 25 ans à Chamonix, l'artiste est installé à Sallanches, mais il vit comme les musiciens, de ville en ville au gré des concerts. Sur la toile se ressent toute la joie ou le blues des artistes en scène, Patrice Varin rend un vibrant hommage au jazz au travers de sa peinture aux couleurs chaudes et vives qui reflètent l'ambiance et l'intensité des salles de concert.

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ - le 21 décembre 2009

De la cuisine à la montagne, il n'y a qu'un pas

Les étoilés du Mont-Blanc, Pierre Carrier et Pierre Maillet, présentaient leur livre, vendredi soir, à l'hôtel Albert 1er, véritable temple de la gastronomie et berceau de la famille Carrier.
Ce livre, à la hauteur des plus belles recettes culinaires du lieu, à la particularité d'allier l'histoire de cette illustre famille et ses passions liées à la montagne tout en égrenant, au fil des pages, des recettes de cuisine, certaines faisant partie du registre de Pierre Carrier, et les autres permettant de dévoiler les talents de Pierre Maillet.
L'ouvrage nous livre les nombreux points communs entre la cuisine et la montagne: l'engagement culinaire rejoint celui que tout alpiniste doit avoir en montagne.
On ne bâcle pas une course en montagne, pas plus qu'on ne "triche" en cuisine.
Le rapport des valeurs entre la rigueur en montagne et celle au travail, tout comme l'honnêteté, sont mis en avant dans ce livre magique, suprenant et très original. Les deux Pierre nous livrent leur recette qui est, en quelque sorte, leur devise: "On vit à Chamonix entouré de beauté, ce qui donne l'obligation d'être bons".

Maisons Côté Est

Sous les étoiles

Les Carrier, le Hameau Albert 1er et Chamonix partagent depuis un siècle le même panorama grandiose. Pierre Maillet, gendre de Pierre Carrier, a repris le flambeau de cette belle maison. Pour Côté Est, le chef a imaginé des recettes inspirées par cet horizon d'exception.

On peut être à la tête d'une table doublement étoilée au Michelin sans pour autant perdre le sens de la vie simple, goûteuse, enrichissante: l'influence de la haute montagne et de son caractère sauvage, probablement... Le Hameau Albert 1er, avec ses chambres douillettes et son restaurant stylé, est l'un de ces petits miracles. L'une de ces oasis du bien vivre où le raffinement se vit avec raison gardée, sans ostentation. On s'y vent juste merveilleusement bien. Il règne ici une convivialité chic, instillée depuis les débuts par Pierre Carrier, et que cntinue à nourrir son gendre, Pierre Maillet. "En cuisine, c'est comme en montagne, on ne doit pas tricher!", assure le chef. Et c'est exactement ce que l'on ressent dans la salle de l'Albert 1er, face à ses assiettes si joliment dressées et si authentiques. La proximité du mont Blanc, sa pratique de la haute montagne, le Piémont si proche - en géographie comme en gastronomie -, sont autant de sources d'inspiration pour ce cuisinier inventif qui a imaginé pour nous des recettes sophistiquées dans lesquelles le terroir affleure toujours et palpite dans toute sa fraîche rusticité. Au menu du jour, soufflé chaud à la chartreuse suivi d'un filet de perche accompagné de céleri-rave et chicorée. Les filets sont pêchés dans le lac Léman par Eric Jacquier (un passionné qui ne vend son poisson qu'aux chefs qui l'ont accompagné sur son bateau!) et lescéleris poussent dans le potager de l'hôtel! Faire la part belle aux produits nobles, les sublimer, les cuire à la perfection, ne jamais les dénaturer pour faire naître les plats les plus élaorés, telles sont les promesses tenues par Pierre Maillet. Souvent, la truffe blanche c'Albz, à la forte puissance olfactive, tient la vedette dans ses recettes. Pierre s'approvisionne auprès de même fournisseur italien depuis des années. Il travaille la truffe crue, simplement râpée sur ses sublimes gnocchis de pommes de terre. Epulé pour le choix des vins par le sommelier Christian Martray - dont la passion n'est pas étrangère à la réputation de la table du Hameau - le repas prend des allures de fête et nous fait toucher un instant des étoiles.

La Dépeche du Dimanche

Les recettes du Mazamétain Pierre Maillet

A 36 ans, l'ancien élève du collège Bonnecombe et lycée hôtelier de Mazamet Pierre Maillet fait la Une dans le livre qui vient de sortir (Edition Glénat): Les recettes de l'Albert 1er (Chamonix), "Etoiles et Mont Blanc".
Le chef de cuisine de la famille Carrier (dont il est devenu le gendre) est aux fourneaux depuis 2005, il partage aussi la passion de la grande cuisine de la haute montagne. De ses deux étoiles au guide Michelin aux cimes des Alpes et du Mont Blanc, est né un grand reportage écrit, illustré et jalonné de recettes d'altitude dont Pierrre Maillet rélève quelques secrets. A commander chez ses parents à Bout du Pont de l'Arn (Claudine et Fernand au 05.63.61.40.35) ou directement de l'Albert 1er (infos@hameaualbert.fr , Tel: 04.50.53.05.09)

Pages