Edgar, décembre 2001 - janvier 2002

ROOM SERVICE, FEU DE CHEMINÉE. (…) L’entrée de l’hôtel donne le ton. De confortables fauteuils Le Corbusier se réchauffent près d’une cheminée avec vue sur la piscine turquoise. Côté chalet, le charme d’antant des bois patinés, que Pierre a récupérés de vieux chalets d’alpage abandonnés, côtoie sans heurt le confort contemporain du béton, verre et métal. Dans les chambres, à la douceur du linge de maison signé Porthault répond le crépitement des bûches dans la cheminée Focus. Les fenêtres ouvrent sur le géantissime Mont-Blanc. Un véritable éden au cœur du paradis blanc. La tradition est également de mise aux fourneaux. Dans la lignée des grand-mère et arrière-grand-mère ambassadrices d’une cuisine de terroir savoyard, piémontais et niçois, Pierre relève les saveurs vraies de plats inspirés du terroir. Veau de lait mijoté, poularde aux truffes… difficile de résister aux effluves de cette gastronomie faite de vraies saveurs. Et pour les muscles fatigués, rendez-vous au centre « Bachal » où, entre les mains expertes de masseurs, kinés et autres esthéticiennes, on se laisse dorloter et cocooner.